Audio Sphere

Trouver un centre

Prendre RDV

audition

Audition

Bien que nous ne soyons pas tous semblables au sujet de notre audition, nous sommes tous concernés, quel que soit l’âge, quelle que soit l’atteinte auditive.

L’audition dans le dico

Somme toute, la perte d’audition, non traitée, a des répercussions importantes tant sur le plan familial. Mais aussi sur le plan social et professionnel, et sur l’état de santé des personnes concernées. Elle diminue la capacité de communication et entrave l’acquisition du langage. Les conséquences sociales et économiques découlant de cette difficulté majeure sont importantes. L’audition est donc a prendre en compte. Elle nécessite donc un dépistage et une prise en charge précoce. Le développement d’un enfant atteint de surdité peut être différent selon le stade où le diagnostic a été identifié.

Il existe deux grands types de pertes auditives, liées à la partie de l’oreille qui est affectée. Leurs conséquences et leurs traitements ne sont pas identiques, mais leurs effets peuvent se combiner.

Audition

La surdité de perception

Elle est essentiellement liée à une déficience des cellules ciliées de l’oreille interne, qui ne transmettent plus au cerveau l’intégralité des signaux sonores, notamment les fréquences aiguës dans le cas de la presbyacousie. L’information est incomplète, l’incompréhension s’installe progressivement en l’absence de correction. Une des causes de cette déficience est naturelle et inévitable : c’est la presbyacousie.

La surdité de transmission

Tout d’abord, c’est le résultat d’un dysfonctionnement de la chaîne de transmission de l’onde sonore avant l’oreille interne, du tympan et des petits os (marteau, enclume, étriers). Leurs causes peuvent être diverses : choc, perforation tympanique, maladie comme l’otospongiose, qui provoquent généralement des pertes auditives plus faibles que dans le cas d’une surdité de perception.

La surdité mixte

C’est en premier lieu la combinaison d’une déficience de transmission et d’une déficience de perception, par exemple une presbyacousie aggravée par une perforation tympanique ou une otospongiose.

Pour conclure, que faire en cas de perte de l’audition ?

Finalement, la solution n’est pas d’éviter de se soigner. Elle est plutôt d’en parler avec son médecin traitant. Et cela a fortiori s’il existe des antécédents familiaux de surdité, de troubles auditifs, ou même de trouble du langage. Des vaccins peuvent prévenir certaines maladies à l’origine d’une surdité, comme les vaccins contre la rubéole (pendant la grossesse), les oreillons et la méningite.

Appareils auditifs

En définitive, se faire conseiller par les audioprothésistes audio sphère c’est l’assurance d’un résultat optimal pour le moindre coût.

N’hésitez pas à contacter votre audioprothésiste !

Partage.

PRENDRE CONTACT